Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné Chik

Créateur d'envie....

Critique "Invincible". De Angelina Jolie.

Il est temps de reprendre la plume, de continuer à partager avec vous ma passion pour le 7ème art.

Je parlerai donc aujourd'hui de "Invincible" réalisé par Angelina Jolie, histoire vraie tirée de la vie de Louis Zamperini avec dans le rôle principal l'acteur qui monte Jack O'Connell.

Je ne vais pas trop m'attarder sur la qualité de ce long métrage que j'ai trouvé beaucoup trop linéaire, lisse et sans âme.

Je préfère mettre en lumière la vie extraordinaire de cet homme Louis Zamperini, fils d’immigrants italiens, né en 1917 qui grandit dans la ville de Torrance, dans la banlieue de Los Angeles.

Après une jeunesse de délinquant, sur les conseils avisés de son frère, Louis se lançe dans l'athlétisme, très vite il devient un champion hors catégorie pour devenir l'enfant chéri de sa ville.

Premier fait d'arme à mettre à son actif, il court le 5ème mile le plus rapide de l’histoire alors que ses adversaires lui marchent sur les pieds avec leurs chaussures cloutées, il termine 1er, les pieds en sangs, les chaussures déchirées et une côte fêlée en 4:08:03.

A seulement 19 ans il est sélectionné par l'équipe américaine pour participer aux J.O de Berlin en 1936 sous les yeux d'Adolf Hitler, il se qualifie pour la finale du 5000 m et finit à une 8ème place très honorable en bouclant le dernier 400 m avec un temps record de 56'9.

En 1941 il rejoint l'Us Air Force comme bombardier, avec en ligne de mire les J.O de Tokyo en 1940 malheureusement son destin bascule, la guerre étant déclarée et les J.O annulés.

Il échappe à la mort une première fois par miracle, son avion ayant été criblé de 594 impacts de balles.

Toute sa vie bascule le 23 mai 1943 lorsque son B-24 se crashe au dessus du Pacifique, sur les 11 membres de l'équipage seulement trois survivent. ils dérivent pendant 47 jours sans nourriture et sans eau, souvent attaqués par les requins, ils affrontent un ouragan et les tirs d'un avion ennemi pendant plus de 35 minutes, avant d'être faits prisonniers par les Japonais, le début d'un long calvaire pour Louis.

Durant 43 jours, il est enfermé dans une geôle de 2m sur 1, régulièrement battu par ses bourreaux, il supporte pendant 27 mois le sadisme de Watanabe, et reçoit par les détenus,sur ordre de Watanabe 220 coup de poing d'affilés.

En juillet 1945, les prisonniers apprennent qu'ils doivent être exécutés, la mise à mort étant prévue le 22 août 1945, le 15 août 1945 l'empereur capitule marquant la fin de la guerre, Louis est libre.

A son retour il sombre dans l'alcoolisme et la dépression avec une idée, se venger de Watanabe, sa rencontre avec Billy Graham et la religion va l'amener à pardonner à ses bourreaux, seul Watanabe refuse la confrontation.

En 1998 aux J.O de Nagano à l'âge de 82 ans, pour boucler la boucle, il porte en courant la flamme olympique.

Ce que je retiendrai de ce film, c'est la volonté et le courage de cet homme qui devant l'adversité devait certainement avoir cette devise en tête, pour paraphraser et rendre hommage à Charb: "Je préfère mourrir debout que mourrir à genoux".

Source Youtube.

Critique "Invincible". De Angelina Jolie.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Laurent Chik

Le cinéma, un vrai moment d'évasion.
Voir le profil de Laurent Chik sur le portail Overblog

Commenter cet article