Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné Chik

Créateur d'envie....

"Amy" de Asif Kapadia.

Dotée d’un talent unique au sein de sa génération, Amy Winehouse a immédiatement capté l’attention du monde entier. Authentique artiste jazz, elle se servait de ses dons pour l’écriture et l’interprétation afin d’analyser ses propres failles. Cette combinaison de sincérité à l’état brut et de talent ont donné vie à certaines des chansons les plus populaires de notre époque. Mais l’attention permanente des médias et une vie personnelle compliquée associées à un succès planétaire et un mode de vie instable ont fait de la vie d’Amy Winehouse un château de cartes à l’équilibre précaire.Le grand public a célébré son immense succès tout en jugeant à la hâte ses faiblesses. Ce talent si salvateur pour elle a fini par être la cause même de sa chute. Avec les propres mots d’Amy Winehouse et des images inédites, Asif Kapadia nous raconte l’histoire de cette incroyable artiste, récompensée par six Grammy Awards.

"Amy ne meurs pas", ce sont ces mots qui me trottaient dans la tête pendant tout la projection de ce documentaire bouleversant sur la courte vie d'une star de 27 ans morte beaucoup trop tôt, j'aurai aimé la voir grandir encore et encore tant son talent était immense.

L'histoire d'Amy c'est avant tout le portrait d'une jeune femme qui aimait la musique plus que tout, à ses débuts Amy recherchait certainement un peu de reconnaissance, d'amour, elle jouait avec la caméra avec facétie mais on se rend compte assez vite que plus le succès grandit, plus sa gêne face à l'objectif se fait ressentir.

J'ai souvent était très mal à l'aise en regardant sa vie défilé devant moi, ce voyeurisme constant et permanent dans lequel nous sommes plongés dans notre société actuelle est dépeint d'une manière chirurgicale par le réalisateur.

Je me suis aussi senti coupable parfois, parce que chacun de nous à un moment de la carrière d'Amy, à eu le petit mot, la petite vanne moqueuse à son sujet, j'avais limite envie de lui présenter mes excuses et lui dire combien j'étais désolé d'avoir participer à ma manière à ce cirque médiatique, la violence des flashs qui crépitent à sa moindre apparition, chaque moment de sa vie sous le feu des projecteurs mais qui peut être préparé à cela??

La vie d'Amy c'est un mélange de recherche quasi permanente d'amour, de mauvaises rencontres, de drogues, de fragilité.

Je me suis rendu compte aujourd'hui combien elle me manquait.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Laurent Chik

Le cinéma, un vrai moment d'évasion.
Voir le profil de Laurent Chik sur le portail Overblog

Commenter cet article