Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné Chik

Créateur d'envie....

"Nous trois ou rien". De Kheiron.

D’un petit village du sud de l’Iran aux cités parisiennes, Kheiron nous raconte le destin hors du commun de ses parents Hibat (Kheiron) et Fereshteh( Leila Bekhti), éternels optimistes, dans une comédie aux airs de conte universel qui évoque l’amour familial, le don de soi et surtout l’idéal d’un vivre-ensemble.

Merci Kheiron, c'est la première chose qui me vient à l'esprit en pensant à ce petit bijou.

​Tout est réuni pour passer un vrai bon moment de cinéma, de la tendresse, de l'émotion, des larmes, des sourires, de l'absurdité, de la poésie.

J'ai tout aimé dans ce long métrage, la première partie en Iran est formidable, on tombe tout de suite sous le charme de cette famille, on l'adopte comme si c'était la notre, on est touché par le combat sans faille de Hibat et Fereshteh, une vraie leçon de courage, d'humilité devant l'adversité.

​Le traitement du "Shah" (Alexandre Astier) par le biais de l'humour est un délice d'intelligence, une manière efficace par l'humour de parler de cette dictature infâme.

La place importante des femmes dans cette famille, et en particulier de Fereshteh qui rayonne par sa force de conviction, Leila Bekhti est lumineuse, elle charme la caméra, je ne sais pas si c'est la plus grande actrice de l'univers, mais en tout cas le temps d'une projection j'ai voyagé sur sa planète.

Les seconds rôles sont tous excellents sans aucune exception, avec un énorme coup de coeur pour le couple Zabou/ Darmon, qui dégage tellement d'amour que les larmes étaient de la partie.

​La seconde partie en France est tout aussi parfaite, avec ce message fort que par la solidarité, l'engagement, la bienveillance rien n'est jamais trop tard et que des parcours voués normalement à l'échec peuvent se transformer en promesse d'un bel avenir.

Mais ce que j'ai apprécié je crois par dessus tout, ce sont ces petits moments de la vie quotidienne, les repas en famille, les regards posés les uns sur les autres, les moments simples en réalité.

Pour toutes ces raisons vous devez aller voir ce film, Kheiron m'excusera mais j'ai rebaptisé son film "Nous tous ou rien"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Laurent Chik

Le cinéma, un vrai moment d'évasion.
Voir le profil de Laurent Chik sur le portail Overblog

Commenter cet article