Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné Chik

Créateur d'envie....

"Les Cowboys". De Thomas Bidegain.

Une grande prairie, un rassemblement country western quelque part dans l’est de la France. Alain (François Damiens) est l’un des piliers de cette communauté. Il danse avec Kelly (Iliana Zabeth), sa fille de 16 ans sous l’oeil attendri de sa femme (Agathe Dronne) et de leur jeune fils Kid (Finnegan Oldfield) Mais ce jour là Kelly disparaît. La vie de la famille s’effondre. Alain n’aura alors de cesse que de chercher sa fille, au prix de l’amour des siens et de tout ce qu’il possédait. Le voilà projeté dans le fracas du monde. Un monde en plein bouleversement où son seul soutien sera désormais Kid, son fils, qui lui a sacrifié sa jeunesse, et qu’il traîne avec lui dans cette quête sans fin.

​Une très belle surprise, un film touchant, l'histoire d'une famille simple qui va se retrouver confronter à un monde totalement inconnu.

Un sujet d'actualité qui se passe dans les années 90, qui fait écho avec ce qui se passe aujourd'hui dans le monde, les prémices du "djihadisme" qui peut bouleverser, détruire des familles entières.

Les "Cowboys" ce sont les habitants de ce patelin de l'est de la France, en opposition avec ceux qu'ils considèrent comme les "Indiens", les arabes, stigmatisés à cause d'une minorité qui détourne les fondements de la religion.

Le film ne porte aucun jugement sur les personnages, François Damiens est magistral, dans le rôle de ce père qui n'accepte pas la situation et qui reste debout malgré tout, prêt à tout pour retrouver sa fille enlevé par un musulman radicalisé.

Finnegan Oldfield est bouleversant en fils aimant, sacrifiant sa vie pour l'amour de son père et cette quête dévastatrice, son personnage fera finalement le lien entre toutes ces histoires.

Un western à la française, réalisé de main de maître par Thomas Bidegain

Source YouTube.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Laurent Chik

Le cinéma, un vrai moment d'évasion.
Voir le profil de Laurent Chik sur le portail Overblog

Commenter cet article