Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ciné Chik

Créateur d'envie....

Elvis et Nixon. De Liza Johnson.

La rencontre improbable et méconnue entre Elvis, la plus grande star de l’époque, et le Président Nixon l’homme le plus puissant du monde. Deux monuments que tout oppose.
En 1970, Elvis Presley (Michael Shannon) se rend à Washington dans le but de convaincre le président Nixon (Kevin Spacey) de le nommer agent fédéral. Se présentant à l'improviste à la Maison Blanche, la rock-star réussit à faire remettre une lettre en mains propres au président pour solliciter un rendez-vous secret. Conseillers de Nixon, Egil "Bud" Krogh et Dwight Chapin expliquent à leur patron qu'une rencontre avec Elvis au cours d'une année électorale peut améliorer son image. Mais Nixon n'est pas d'humeur à donner satisfaction à l'artiste.
C'est sans compter sur la détermination d'Elvis ! Il propose un "contrat" à Krogh et Chapin : il signera un autographe pour la fille de Nixon en échange d'un tête-à-tête avec le président. À la très grande surprise de Nixon et de ses conseillers, l'homme politique et le chanteur se découvrent des affinités. À commencer par leur mépris affiché pour la contreculture …

​Rencontre improbable et loufoque entre deux figures de l'histoire américaine, la grande star incontestée de l'époque le "KING" et l'un des présidents les plus controversés Richard Nixon pour la fameuse affaire du Watergate qui lui coûta son mandat et sa démission.

Deux univers à priori à l'opposé l'un de l'autre, mais au fil d'une discussion croustillante, drôle à souhait, bousculant le protocole dans le bureau ovale de La Maison Blanche, des points communs comme l'amour du pays et la détestation de la contre culture se forment.

Cela faisait un moment que je n'avais pas eu un coup de coeur pour un film, ce long métrage est un petit bijou d'humour, de décalage, sublimé par deux grands comédiens qui se régalent.

Michael Shannon (un acteur étonnant) qui établit une prouesse incroyable dans le rôle d'Elvis Presley, aucune ressemblance avec la star, mais grâce à son mouvement de corps, ses mimiques on y croit totalement .

Kevin Spacey lui tout aussi bluffant dans le rôle du Président Richard Nixon, un homme bourru, grossier loin très loin du personnage de Franck Underwood dans House of Cards.

Une mention spéciale pour la bande originale qui est formidable..

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Laurent Chik

Le cinéma, un vrai moment d'évasion.
Voir le profil de Laurent Chik sur le portail Overblog

Commenter cet article